Encore un pas vers la co-création…

closeCet article a été publié il y a 10 ans 11 mois 12 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

Et paf !

Je balance le sujet de ma thèse, comme ça, sans falbalas ni fanfreluches, circonvolutions ni ornements…

Il s’agit en fait d’une initiative de la NASA, conjointe avec Microsoft (personne n’est parfait) portant sur Mars.

La NASA c’est en effet dit que ce ne serait pas fondamentalement une mauvaise choses de faire compter les cratères sur Mars sans trop de frais, en échange de la satisfaction de contribuer à un grand projet, et peut être voir son nom cité quelque part…

Je n’ai pas fait de véritables recherches là dessus, ceci étant une rapide analyse nous donne quelques pistes. Notamment lors de l’inscription, on peut lire :

« I am signing up to be apart of a collaborative culture of discovery. In our community culture, fellow Martians can count on me to be a(n) :

  • Good-natured All-around Citizen
  • Intrepid Explorer
  • Knowledge Creator
  • Willing Volunteer
  • Pioneering Innovator
  • Seeker of Awe & Wonder
  • Life-Long Learner »

Et bien évidemment avant de s’engager, on signe le « citizen path » :

« With rights to participate, come responsibilities:

  • I understand Mars exploration is a civilization endeavor, open to all.
  • I pledge to respect my fellow community members, conduct myself with honor and integrity, and make contributions that build my own capabilities in a way that serves knowledge creation and the well-being of all humanity (and robotity!). »

Alors…

Rien, j’arrive sur une fenêtre qui me demande d’installer Silverlight de Microsoft (déjà que j’ai du mal avec trop de flash…) bon, je regarde s’il est installable sous Opera… Manque de bol encore une fois, il semble qu’il y a(vait) quelques soucis… Je teste quand même…

__________________________________________

Que l’on ne vienne pas me dire que la technologie n’a que peu d’importance dans la co-création de valeur comme je peux le voir dans la plupart des papiers de recherches que je trouve là dessus.

La technologie est à la base de la co-création, même si nombreux sont ceux qui le reconnaissent, très peu cherchent à savoir qu’elles technologies sont utiles, ou pas, nécessaires, ou simplement efficaces pour favoriser cet acte.

Et c’est là que ça coince…

Comment parler de co-création sans s’intéresser à ce qui la permet ?

Ok, l’aspect co-créateur est important, qui le fait, pour quelles raisons, même si le sujet a déjà été traité (implication des utilisateurs / consommateurs / clients) il reste encore du travail du fait que l’on vit un véritable changement paradigmatique, ceci étant, aucun travail ne porte sur le comment.

C’est dans ce comment que tente de s’inscrire ma (future) thèse.

Je ferme cette parenthèse non ouverte pour revenir au cas qui nous intéresse, maintenant que Silverlight c’est installé.

__________________________________________

En bref, c’est vachement didactique, fait pour tout le monde, pas dur à comprendre. Toutefois coller ces petits bouts d’images hautes résolution sur une photo de moyenne résolution n’est pas aisé. C’est tout ce que j’ai essayé.

Je salue l’expérience, et vous invite à participer si vous avez Silverlight…

Site officiel

News sur France24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *