Les deux mots du mardi…

closeCet article a été publié il y a 8 ans 1 mois 26 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être dépassées...

Alors, parce qu’il ne faut pas arrêter une si bonne lancée, les deux mots du jour :

  • thésauriser : tout simple, cela vient de trésor, il s’agit, encore une fois de manière grossière, de capitaliser, d’emmagasiner un trésor (mais aussi autre chose, des connaissances, des livres, etc…), de l’argent, sans le faire circuler. Lu dans une brève histoire de la pensée économique d’Aristote à nos jours (que je conseille, comme d’habitude… C’est un bouquin court, qui permet d’éclairer bien des aspects de notre réalité).
  • endogène (qui est le contraire d’exogène, ça fait trois mots du coup 😉 ) : c’est aussi très simple, ça signifie que le truc qui est qualifié d’endogène est interne au truc lui-même. Par exemple, une croissance endogène c’est une croissance lié à un phénomène interne, une croissance exogène à une phénomène externe, dans le cadre d’une entreprise (mais c’est pas un terme d’économiste, c’est utilisé surtout en biologie et ailleurs), le rachat d’une autre entreprise sera un facteur de croissance exogène. Aussi lu dans une brève histoire de la pensée économique d’Aristote à nos jours.

Et voilà pour cette fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *