Steve Mann vs Mc Donald… Deux mois après… Rien…

closeCet article a été publié il y a 8 ans 2 mois 30 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

 Cet article a été écrit début août mais je n’ai pas eu le temps de le publier…
Il y a quelques nouveautés dans l’affaire, j’y reviendrai dans les semaines à venir !

Logo Mc DonaldJ’ai mis un mois et demi, plus d’un mois à attendre une foutue réponse de Mc Donald’s après la triste plainte de Steve Mann, un humain augmenté, un des premiers… Court rappel de l’histoire. Steve Mann génie malvoyant s’est doté de lunettes qui lui permettent de mieux appréhender la réalité. Ses lunettes sont littéralement fixées à lui et il a toujours sur lui les documents correspondant à ce dispositif.

La grosse chaîne de fastfood repose elle principalement sur un réseau de restaurant « groupe » et des « franchisés ». Les restaurants, d’après mon expérience, dépendent beaucoup de leur directeur (un abruti fera d’un restaurant un truc immonde et inversement)Steve Mann et donc, on peut s’attendre à voir des restaurants « parfait » et d’autres pourris. En pratique, les rythmes imposés par ce travail fond que, de toute façon, ce sera jamais top… M’enfin, je m’égare…

Steve se rend donc au restaurant des Champs Élysée (1er Juillet) et là  des employés vont lui poser quelques questions sur ce dispositif. Des employés vont s’en prendre physiquement à Steve en tentant de lui enlever ses lunettes et d’autres vont carrément froisser les  documents certifiant du besoin (pas vital, mais voir clair c’est quand même pratique non ?) dans la vie de tous les jours de ce dispositif pour Steve (les images sur le site de Steve sont explicites). Au final il sera semble-t-il mis dehors d’après son article, et les images semblent confirmer. Oui, car les lunettes enregistrent et conservent en mémoire des images remettant bien en cause ce « venez comme vous êtes » ! Le truc énorme c’est quand même que, dans la même journée, lui et ses gosses ont visité pas mal de musées et autre monument gardés par la police ou autre et jamais rien ne leur a été demandé…

Pour plus de détails sur l’histoire, n’hésitez pas à passer sur le site de Korben, l’express, à faire du GIYF comme il faut, ou plus simplement à lire directement l’histoire racontée par Steve (en anglais).

Mc Donald, devant l’ampleur du truc a du faire marcher son service juridique et à sorti une réponse réellement mauvaise dans un langage à la limite du texte de loi, excusez-moi du peu, alacon (je n’ai rien contre les gens de loi, mais si seulement on était assez éduqué pour parler comme eux ça simplifierait la vie, non ?)… La réponse est lisible ici. Je vais juste relever deux ou trois trucs sympa avant de suggérer quelques petites choses à Mc Do et à nous.

On peut lire dans le communiqué officiel que « McDonald’s France a pris connaissance de la réclamation de Monsieur Mann, le 17 juillet 2012 suite à la publication sur son blog. Immédiatement, McDonald’s France a lancé une enquête poussée afin de faire toute la lumière dans cette affaire. » Or les faits ont eu lieu le 1er Juillet et dans son article Mann affirme que qu’il a « essayé à plusieurs reprises de contacter McDonald, sans jamais avoir de réponse. » Il a même fait un WhoIs sur le site pour récupérer les informations de contact, mais, en bref, rien, silence complet…

Venez comme vous êtes, sauf avec des lunettesJe suis allé sur le site, et effectivement, c’est pas simple de trouver le lien « contactez-nous« … Il m’a fallu quelques minutes…Je vous jure, en 2012…  Mc Donald, désolé, vous vous foutez de la gueule de vos clients ou vous êtes une sacrée bureaucratie, mais dans les deux cas vous avez un problème, y’a pas d’adresse mail, ni de systèmes de commentaires !!! (alors que Mc Do US, rien à dire c’est simple)…

Enfin, pour revenir à l’histoire « selon les employés, les échanges avec Monsieur Mann ont été empreints de respect et de politesse. » Évidemment, et les photos sont truquées… Comme dirait House, « people lie »… Reste à savoir qui.

« McDonald’s réaffirme avec force son attachement à un principe de droit fondamental du code civil qui impose à toute entreprise de protéger le droit à l’image de ses salariés et de ses consommateurs. » Autrement dit « ce restaurant est sous vidéo surveillance, pour toute réclamation adressez-vous à blablabl »… Pourquoi alors personne n’a sorti les extraits des vidéo surveillances, s’il vous plaît, maître éolas (lien vers une petite discussion sur ce sujet) creusez un peu pour voir. D’ailleurs je ne comprends pas qu’une association n’y soit pas encore allée.. M’enfin…

Pour finir, Mc Do va sortir une GadgetoPhrase (je crois que je suis du même avis que Challenge), à savoir qu’ « au regard de l’émotion que cette affaire a suscitée, McDonald’s en appelle à la responsabilité de chacun et invite l’ensemble des observateurs à ne pas tirer des conclusions hâtives avant que tous les faits ne soient collectés. Si des éléments nouveaux venaient à être versés au dossier, McDonald’s France s’engage à agir à la hauteur de sa responsabilité. » Il n’en faut néanmoins pas oublier que Mc Do n’a pas tord et que l’article de Mann est pour le moins manquant de certains détails, tel que la copie de la lettre du medecin, la description de la fonction du dispositif et autre pour rendre son témoignage incontestable. D’autant plus qu’on sait le monsieur très à cheval sur ces notions et que cela ne plaide pas en sa faveur. A voir notamment cet extrait de cybermann.

Mais j’arrête ici, vous avez assez de matériel pour juger. Voici ce que je suggère, ou fait :

  • Je ne vais plus chez eux. Bref, je boycotte totalement cette chaîne (même si je n’y allais pas souvent) jusqu’à publication de la suite des évènements, plus d’un mois pour interroger une dizaine de personne, y’a un problème non ? Si tout le monde relaye le message, sans doute cela fera-t-il réagir plus vite ? Le pouvoir des foules !
  • Je conseille à Steve Mann de publier des précisions sur ce qu’il affirme, quitte à engager une procédure et pas se cacher derrière une espèce de (je caricature) « OMG, c’tro une grosse company, g tro peur ! » assez peu crédible finalement, mais néanmoins bien compréhensible.
  • Surtout, je suggère à Mc Do France qui insiste dans sa comm sur son ignorance des différences d’afficher un visage plus humain et de confier à leur community manager une adaptation des textes alacon fournis par le service juridique, parce que là, vraiment, ça n’aide pas. Un langage froid et désincarné (c’est Mc Donalds’ France qui parle en tant que personne morale dans tout le communiqué). Si on se rappelle (à moindre mal) l’histoire de la redoute on voit que Mc Do n’a pas tout compris. Ce qui n’est pas le cas de Mc Do USA qui fait un peu mieux pour un message au sens me paraissant similaire.

1 thought on “Steve Mann vs Mc Donald… Deux mois après… Rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *